J’hais mon cell

Quand je n’ai pas mon iPhone dans mes mains, je badtripp. Quand je n’ai plus de batterie dans mon cell, je sue à grosses gouttes. Quand l’écran se ferme et n’ouvre plus et que je pense soudainement que mon téléphone est brisé pour la vie, je fais une mini-crise cardiaque. Pour vrai, j’hais mon cellulaire.

Je me lève la nuit pour détester mon iPhone parce que je ne peux pas m’empêcher de voir un peu ce qu’il se passe sur les médias sociaux (oui je sais, c’est vraiment abusif!). Quand je dois me coucher et je regarde et re-regarde pour la centième fois mon Facebook, je déteste mon cell. Quand être accro à Snapchat plus qu’à parler avec mes soeurs, je archi-méga-giga déteste mon cell.

Ma meilleure amie et moi on s’est dit une bonne journée que c’était finit. On se servait, à partir de maintenant, de notre iPhone seulement dans le cadre du travail (C.V., appels conférences, emails, etc.). Ça même pas pris 10 minutes avant qu’une des deux se partage un fichier par Messenger sur Facebook. Pour vrai, est-ce que je suis normale? Est-ce que je suis la seule à haïr autant mon cell?

Je suis une infovore. Je l’avoue, je veux être la première sur l’information. Je veux, par exemple, être la première qui annonce à mes amis que tel ou tel artiste que l’on aime a sorti une nouvelle chanson ou un nouveau vidéoclip. Je suis à la recherche constante de nouvelles informations.

J’hais mon iPhone parce que je trouve ça tellement con (pardonnez mon langage), d’attendre après des textes ou des emails. Je pense qu’on s’attend de plus en plus à avoir des réponses dans l’immédiat et ça me choque au max parce qu’on se sent aussi obliger de répondre dans l’immédiat!

Instagram, Facebook, Snapchat et autres nous aspirent dans un monde virtuel tellement plus attirant que nos lectures et nos devoirs. Le magasinage en ligne! Au pire, c’est rendu une drogue? Tout est accessible. Tout est si bien pensé pour nous faire vivre l’expérience du siècle. On ne peut plus se débarrasser de notre cell.

Résultats?

 

Je dé-tes-te mon cell

Mais (MAUDIT!) je ne peux pas m’en passer: amour / haine pour la vie…. Ouf!

«Bonjour, mon nom est Sophie et je suis accro à mon iPhone.»

 

Advertisements

18 thoughts on “J’hais mon cell

  1. Hahaha effectivement! Je pense bien que nous détestons tous notre cell maintenant 😉
    J’ai même dû m’équiper d’application pour m’éviter de procrastiner parce que c’est vrai que d’aller sur Facebook à tous les 3 minutes au cas où il y aurait une nouvelle information ça vaut amplement 5 lignes de moins d’écrit dans mon tp 2 (lol). J’ai également écrit un billet là-dessus (https://gnrationbouffez.wordpress.com/2016/03/08/les-outils-anti-procrastination-pour-sortir-de-sa-boite-de-sardines/) parce que ça devient un réel problème et un sérieux obstacle à l’efficacité. Ça nuit clairement aux relations humaines quand notre cell est plus important que la personne en face de nous, que pourtant ça fait quelques mois que l’on a pas vu!?!?

    Bref, haïssons notre cell tous ensemble haha

    Like

  2. Je suis vraiment d’accord avec toi !! Moi aussi je ne peux pas m’empêcher de le regarder la nuit. Et je ne suis plus capable de dormir après. Je sens que je suis beaucoup trop dépendante, mais je l’aime trop pour diminuer mon temps d’usage! Haha très moderne comme problème…

    Like

  3. Super article ! Je crois que c’est une réalité de plus en plus frappante ! Ce qui est aussi intéressant c’est que les générations plus matures (X et baby-boomer) ne sont pas plus à l’abri de cet instrument ! Récemment, je suis arrivé chez ma mère et elle était sur son iPad pendant que son copain était sur son téléphone, sans parler… Il y a deux ans je textais à un ami au souper de Noël et je me faisais chicaner, maintenant ma mère à son téléphone en main et prends des photos de tout le monde et les partagent instantanément sur Facebook, avant qu’on ait commencé à manger la dinde! #IlNyAPasDagePourEtreAccro

    Il y a une semaine, surtout parce que ma batterie d’IPhone s’écoulait trop rapidement, j’ai décidé de supprimer l’application Facebook de mon téléphone ! Wow ! Quelle différence ! Premièrement, j’ai de la batterie pour deux jours, mais en prime je touche moins souvent à mon téléphone. Et le soir quand je me connecte sur l’ordinateur j’ai le plaisir d’avoir une dizaine de notifications et de tout parcourir d’un seul coup ! Sérieusement, je suis plus concentré dans la journée et je ne “Facebook” plus pendant que je parle à une autre personne (il y avait des limites à être multitâches).

    Je crois que si Harry Potter avait eu un iPhone, nous n’aurions pas eu la même histoire du tout et on aurait entendu des 10 points en moins pour Gryffindor !

    R

    Liked by 2 people

    1. Sérieusement Rémi j’ai rarement eu l’honneur de recevoir un commentaire aussi touchant. De plus, j’aimerais avoir ton courage pour supprimer Facebook et Snapchat de mon cell, mais je suis bien trop accro!!!! Merci pour ton commentaire 😀 ! 10 points pour toi Rémi!

      Like

  4. ahhah ! C’est très drôle, mais à la fois troublant. Je travaille au sein d’une entreprise en téléphonie cellulaire et je ne cesses d’être surprise par cette «addiction» qu’à tous mes clients. Et les $$$ qu’on est prêt à mettre dans les cellulaires est encore plus perturbant ! Le dernier IPhone 6s est à 1055$ et ça c’est à 16 go de mémoire interne ahha ! Alors imaginez combien coûte le 64 go ? ahah Encore plus cher ! Puis je suis d’accord avec toi, ça entraine plusieurs répercussions, surtout sur les routes ! Ça devient dangereux. 😮

    Like

    1. Wow c’est clair! Moi-même je fais la file avec ma tante de camping dans le carrefour laval quand un nouveau iPhone sort…. Pour de vrai, j’ai clairement un problème? HAHA Merci Mathile pour ton commentaire 🙂 !

      Liked by 1 person

  5. Tu n’ai pas la seule.. il doit même avoir un nom pour notre “maladie “!!
    C’est tout simplement rendu un automatisme, on a rien à faire: on regarde notre cell, on a quelque chose à faire: on regarde notre cell pour le partager. Lol.
    Un mal de la société peut être mais qui a beaucoup de bons côtés quand même. Il faut savoir doser.
    (Plus facile à dire qu’à faire)

    Merci pour tes textes, très intéressant!

    Like

  6. Sérieusement! Ton article me représente vraiment. Maintenant, j’ai programmé la fonction ne pas déranger, comme ça les sons et la vibration ne me réveillent plus 🙂

    Pour les dépendants de leur téléphone cellulaire, la maladie se nomme la nomophobie :O

    J’ai vraiment aimé ton article 🙂 j’ai souri à plusieurs moments !
    Félicitation !

    Like

    1. Haha c’est super gentil j’apprécie beaucoup! Ouais moi aussi j’active la fonction «Do not Disturb», mais ça ne m’empêche pas de regardé mon cell la nuit maudit… Haha ! Merci encore 😉 !

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s